Crédit immobilier : les taux restent stables en août 2021



Jeudi 5 Août 2021
Anton Kunin

Les taux proposés par les banques pour les crédits immobiliers en août 2021 restent stables, malgré une baisse du taux d’usure intervenue au 1er juillet 2021.


Des taux toujours très cléments en août 2021

Emprunter pour financer un achat immobilier reste très abordable en août 2021. Les banques avancent des taux de l’ordre de 0,88% en moyenne sur 15 ans, 1,04% sur 20 ans et 1,23% sur 25 ans. Les meilleurs profils peuvent emprunter à 0,75% sur 15 ans, 0,90% sur 20 ans et 1,08% sur 25 ans, nous apprend le courtier en crédit immobiliers Pretto.

Cette stabilité fait suite à une légère baisse des taux immobiliers entre 0,01 et 0,04% en juillet 2021. Cela, alors même que l'OAT 10 ans est à nouveau négatif à 0,13%, en baisse de 25 points depuis le 1er juillet 2021. En d’autres mots, même si les banques peuvent se faire financer à moindre coût, elles préfèrent actuellement garder leurs taux au même niveau. Avec les vacances, la concurrence sur le marché se fait de toute façon beaucoup moins vive, et la majorité des projets immobiliers attendent la rentrée.

Malgré la baisse du taux d’usure, les banques n’ont pas diminué leurs taux

Le taux d’usure, lui aussi, incite les banques à garder leurs taux à un niveau bas. Pour rappel, les taux d’usure sont les taux plafonds au-delà desquels une banque n’a pas le droit de prêter. Le taux d’usure correspond à la moyenne des taux effectifs pratiqués par les banques au cours des trois mois écoulés. (Le TAEG comprend le taux nominal, les frais de dossier, les frais de courtage et le coût d’assurance). Ces taux effectifs pratiqués sont collectés chaque trimestre par la Banque de France. Et pour obtenir le taux d’usure correspondant, la Banque de France augmente ces taux d’un tiers.

Au 1er juillet 2021, les taux de l’usure ont donc baissé. Ils atteignent actuellement un plus bas niveau historique à 2,48% pour les crédits sur 20 ans et plus, contre 2,67% début 2021 et 2,51% en avril 2020.
 








Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021