Coronavirus : les entreprises ferment leurs magasins chinois



Jeudi 30 Janvier 2020
Aurélie GIRAUD

L’épidémie de Coronavirus qui a frappé la Chine, avant que des cas ne soient identifiés dans plusieurs pays du monde, commence à avoir des conséquences économiques. Plusieurs multinationales ont annoncé la fermeture de leurs magasins pour éviter de faciliter la propagation du virus et protéger leurs salariés.


Le bilan monte à 170 morts

Pixabay/geralt
Pixabay/geralt
Jeudi 30 janvier 2020, le bilan de l’épidémie du coronavirus (souche 2019-nCov) s’est fortement alourdi : 170 décès et plus de 7.700 personnes contaminées, toujours pour l’essentiel en Chine comme le montre la carte de l’évolution de l’épidémie en temps réel. L’inquiétude au niveau sanitaire est montée d’un cran et, désormais, ce sont des répercussions économiques au niveau mondial qui semblent se profiler à l’horizon.

La Bourse a, la semaine du 27 janvier 2020, fortement chuté un peu partout dans le monde avec des pertes en particulier dans le secteur du luxe. Le pétrole aussi souffre, en baisse de plus de 10 dollars depuis le début de l’année 2020 par crainte que la demande en Chine ne chute brusquement à la suite des diverses mesures et interdictions prises par le gouvernement pour réduire les déplacements de la population.

Des magasins fermés par centaines

Si dans la province de Hubei, centre de l’épidémie, 56 millions de personnes sont en quarantaine, les grandes firmes semblent vouloir prendre également des mesures drastiques. Ainsi, le géant Ikea a déclaré fermer les 30 magasins dont il dispose en Chine, dès ce jeudi 30 janvier 2020. Les salariés, 14.000 au total, peuvent ainsi rester chez eux tout en conservant leur salaire, précise le groupe.

McDonald’s ou encore Starbucks ont également annoncé des fermetures de points de vente un peu partout dans le pays tandis que Foxconn, le géant qui produit, entre autres, les iPhones pour Apple, ne prévoit de relancer ses usines qu’après le 10 février 2020. Une date susceptible de changer en fonction de l’évolution de l’épidémie et des décisions gouvernementales.




Dans la même rubrique :
< >





Electricité : une forte augmentation prévue le 1er février 2020

23/01/2020

Inégalités économiques : les femmes en ligne de mire

23/01/2020

Forfait post-stationnement : le Défenseur des droits dénonce des « défaillances »

16/01/2020

Livret A : la baisse est confirmée

16/01/2020

Existe-t-il un risque de pénurie de billets dans les distributeurs ?

15/01/2020

Immobilier : une activité dynamique et des hausses des prix qui s'accélèrent en 2019

09/01/2020

Grève : dégrèvement fiscal pour les commerces les plus en difficulté

08/01/2020

Le nombre de particuliers employeurs ne cesse de baisser

02/01/2020