Alcatel-Lucent : qui remportera le bras de fer ?



Jeudi 10 Octobre 2013
Jean-Baptiste Le Roux

Matignon est en pointe sur le sujet. Surtout depuis l'annonce de la fermeture du site d'Orvault, en Loire-Atlantique, pour 2015, ce qui a particulièrement touché le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. L'objectif du gouvernement est clair : mener des négociations pour sauver le maximum d'emplois et de sites possibles face au plan de restructuration d'Alcatel-Lucent.


Alcatel-Lucent : qui remportera le bras de fer ?
Les négociations entre la direction du groupe télécoms et les représentants du personnel devraient débuter le 23 octobre prochain, et devraient avoir pour cadre l'accord national interprofessionnel (ANI), sur la modernisation du marché du travail.

Ce sera donc le baptême du feu pour l'ANI qui prévoit notamment que les licenciements collectifs ne peuvent désormais se faire sans un accord collectif majoritaire ou une validation de l'administration.

Jean-Marc Ayrault prévient donc : "s'il n'y a pas d'accord majoritaire, le plan social ne sera pas agréé, puisque maintenant la loi donne à l'Etat la responsabilité de le faire". Sur le papier donc, cela semble bien parti pour le gouvernement qui souhaite à tout prix limiter la casse sur le dossier Alcatel-Lucent.

Côté salariés, les syndicats ont demandé l'accord de la préfecture de police de Paris pour manifester le 15 octobre prochain. Au programme, un trajet allant de Matignon à la rue de Suffren, l'actuel siège d'Alcatel-Lucent. Un comble alors qu'une partie du personnel du siège est lui aussi touché par le plan de restructuration, devant déménager en petite couronne.

Seul défenseur de l'entreprise, le Medef. Pierre Gattaz a mis en garde mercredi le gouvernement, appelant à "ne pas retarder des catastrophes en interdisant aux entreprises de s'adapter à la mondialisation".








Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020

La fusion entre Tiffany et LVMH validée par les actionnaires

31/12/2020

Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020