​Les associations critiquent massivement la réforme des APL



Jeudi 22 Septembre 2016
Paolo Garoscio

Depuis l'annonce, par le gouvernement, de la deuxième réforme des APL qui devrait entrer en vigueur en octobre 2016, les associations se relayent pour donner leur avis. Elles sont unanimes sur la question : la réforme du calcul des APL va surtout pénaliser les ménages les plus pauvres et risquer de les entraîner dans une situation où ils ne pourraient pas payer leur loyer.


Le gouvernement veut baisser le montant total des APL qu'il verse chaque année et qui est de près de 15 milliards d'euros. Pour ce faire, il a prévu de changer le mode de calcul des aides en y intégrant le patrimoine immobilier ainsi que les sommes détenues par les ménages bénéficiaires sur leurs livrets défiscalisés dès lors qu'elles dépassent 30 000 euros. Le livret A, le LDD et le LEP sont concernés.

Pour les associations, cette réforme serait une manière déguisée de taxer ces livrets dont le rendement est minime : 0,75 % pour les livrets A et LDD, 1,25 % pour les LEP. Les sommes prises en compte par le gouvernement augmenteraient, dans le calcul, de 3 % les revenus du ménage soit... plus que ce que rapportent les livrets en question. Sur une année, donc, les ménages seraient perdants.

La fondation Abbé Pierre ce jeudi 22 septembre 2016 a été la dernière à rejoindre le front contre la réforme qui compte la CNAF, la CLCV, les HLM de France et de plus en plus d'associations. Pour l'instant le gouvernement n'a pas fait de déclarations officielles sur la question ni a annoncé le retrait de la réforme.

Selon le calcul des associations, quelques 650 000 ménages bénéficiaires des aides personnalisées au logement pourraient être impactées par cette nouvelle baisse des APL et voir les montants perçu baisser.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Février 2020 - 15:41 Banques en ligne : l'adoption va bon train






Les classes moyennes, principales gagnantes des mesures socio-fiscales en 2020

06/02/2020

Faire reculer le sans-abrisme : les pistes ne manquent pas

30/01/2020

Electricité : une forte augmentation prévue le 1er février 2020

23/01/2020

Inégalités économiques : les femmes en ligne de mire

23/01/2020

Forfait post-stationnement : le Défenseur des droits dénonce des « défaillances »

16/01/2020

Livret A : la baisse est confirmée

16/01/2020

Existe-t-il un risque de pénurie de billets dans les distributeurs ?

15/01/2020

Immobilier : une activité dynamique et des hausses des prix qui s'accélèrent en 2019

09/01/2020