Tabac : 1 euro de plus le paquet en 2018



Jeudi 14 Septembre 2017
Paolo Garoscio

Le gouvernement continue avec sa réforme du tabac et sa lutte contre le tabagisme : après avoir instauré le paquet neutre début 2017 voilà que le ministère de la Santé a confirmé une nouvelle fois la volonté du gouvernement de faire grimper le prix du paquet pour lui faire atteindre la barre des 10 euros à l’horizon de 2020.


cc/pixabay
cc/pixabay
Si le gouvernement veut augmenter le prix du paquet de cigarettes c’est que les études ont prouvé que l’augmentation de prix, donc l’augmentation du coût du tabac pour le fumeur, est la meilleure incitation à l’arrêt. L’OMS estime donc qu’une politique visant à rendre le tabac prohibitif est la plus efficace bien qu’il faille, bien évidemment, compenser le manque à gagner pour les buralistes et les cigarettiers.

C’est la raison principale pour laquelle la France ne compte pas imiter l’Australie où le prix du paquet pourrait grimper à 40 dollars à l’horizon de 2030. Pour l’instant le gouvernement d’Edouard Philippe n’a qu’un objectif à court terme : 2020. A cette date, selon le projet du ministère de la Santé qui précise néanmoins que rien n’a encore été formellement décidé, le prix minimum du paquet de cigarettes pourrait atteindre les 9,5 euros tandis que le prix d’un paquet de Marlboro, la marque la plus vendue en France, atteindra les 10 euros.

Mais les Français ne vont pas devoir attendre trois ans avant que le prix de leurs cigarettes n’augmente. Dès 2018 le prix du paquet pourrait subir une hausse généralisée de 1 euro suivie de quatre hausses de 50 centimes réparties sur les deux années suivantes.




Dans la même rubrique :
< >





Un nouveau fonds d'épargne pour investir dans les entreprises

01/10/2020

Le permis de louer débarque à Perpignan

24/09/2020

E. Leclerc conforte sa position de numéro 1 de la grande distribution

24/09/2020

Airbus, vers de nouvelles suppressions d'emplois ?

17/09/2020

La fraude aux prestations sociales reste un sujet brûlant

10/09/2020

Seuls 8% des Français sont « multi-bancarisés »

03/09/2020

Chute importante de la fréquentation dans les musées parisiens

03/09/2020

Jouets contrefaits : les volumes des saisies ne diminuent pas

27/08/2020