Malgré la crise sanitaire, le marché du livre se maintient à flot



Jeudi 18 Février 2021
Anton Kunin

342 millions d’exemplaires de livres physiques et numériques se sont vendus en France en 2020, générant un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros. Comparé à 2019, le recul est de seulement -2,7%, nous apprend le cabinet GfK.


Malgré le Covid-19, les Français n’ont pas délaissé le livre physique

Lorsque l’épidémie de Covid-19 a commencé, les éditeurs et libraires avaient craint le pire et avaient sorti leurs pronostics les plus sombres. Finalement, leurs craintes ne se sont pas matérialisées : en 2020, le marché du livre affiche un recul de 2,7% seulement. Le chiffre d’affaires réalisé a été très conséquent : 3,9 milliards d’euros, annonce le cabinet GfK, qui a réalisé un audit détaillé du secteur.

Malgré les deux périodes de fermeture des librairies, les Français ont conservé leur attachement à l’objet « livre ». Sur un total de 3,9 milliards d’euros généré par le secteur, les ventes de livres physiques ont représenté 3,7 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires des livres physiques est néanmoins en retrait de 3,5% sur un an.

Les livres numériques et audio connaissent un essor sans précédent

Le chiffre d’affaires des livres numériques est, quant à lui, en hausse, au point que le livre numérique représente désormais 5% de l’ensemble des ventes de livres. Le nombre d’acheteurs a augmenté de 31% sur un an pour s’établir à 2,9 millions. Le livre audio connaît une croissance encore plus rapide : le nombre d’acheteurs a progressé de 70% pour s’établir à 3,3 millions.

S’agissant des genres, la BD affiche la plus forte croissance : 6% sur un an, pour un chiffre d’affaires de 591 millions d’euros. Désormais, la BD représente 1 livre acheté sur 5 en France. Viennent ensuite les livres Jeunesse, le Parascolaire et le Loisirs/Pratique : le chiffre d’affaires de ces segments a progressé de 16 millions d’euros par rapport à 2019, manifestement du fait de la fermeture des écoles et de la nécessité d’occuper les enfants à la maison. Les ventes de livres Tourisme ont, comme c’était attendu, baissé considérablement, les voyages n’étant plus à l’ordre du jour pour de nombreux Français. Il en va de même pour les livres Beaux-Arts, qui se vendent principalement dans les boutiques de musées.



Tags : livres, édition





Les cadres craignent eux aussi pour leur emploi

04/02/2021

Fonction publique : le télétravail sera renforcé

04/02/2021

Tourisme mondial : 1 milliard d'arrivées en moins en 2020

28/01/2021

Les Français ont déposé beaucoup d'argent sur le Livret A en 2020

21/01/2021

Assemblées générales : les syndics abusent du vote par correspondance

21/01/2021

Tarifs d’électricité : vers une hausse au 1er février 2021

14/01/2021

Formation professionnelle : voici les métiers identifiés pour 2021

07/01/2021

Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020