La Slovénie échappe à un plan de sauvetage de l'Union européenne



Jeudi 12 Décembre 2013
Jean-Baptiste Le Roux

La Slovénie a décidé de se débrouiller toute seule. Elle doit désormais trouver 4,8 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques en faillite. Mais à la différence de Chypre, ce petit Etat de l'Union peut faire face sans se soumettre à l'Europe ou au FMI.


La Slovénie va recapitaliser ses banques sans l'aide de l'Europe et du FMI.
La Slovénie va recapitaliser ses banques sans l'aide de l'Europe et du FMI.

Ce jeudi, le président de la Banque centrale slovène, Bostjan Jazbec, a annoncé le montant des réparations. La Slovénie va donc devoir trouver 4,778 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques, fragilisées notamment par des créances douteuses qui représentent la somme de 7,9 milliards d'euros, soit un cinquième de son PIB.

 

Mais malgré le fait que le pays sera toujours en récession l'an prochain, il ne fera pas appel à un plan de sauvetage international comme l'a fait l'Irlande, la Grèce, le Portugal, l'Espagne ou Chypre. Pour la simple et bonne raison que l'Etat slovène avait mis de côté un réserve de 4,7 milliards d'euros. Que de prévoyance !

 

Dans le détail, les trois plus importantes banques du pays, auront besoin de 3,12 milliards d'euros pour se recapitaliser. Et bonne nouvelles pour les Slovènes, ils ne subiront aucune ponction sur leur épargne pour renflouer les institutions bancaires. C'est en revanche les détenteurs d'obligations subordonnées qui subiront une perte de 441 millions d'euros. L'Etat devrait apporter 2,1 milliards d'euros en cash, ainsi que 905 millions sous forme de bons garantis. Une aide massive qui devrait creuser le déficit à hauteur de 9 % du PIB. 

 

Les créances douteuses devraient être vendues, au sein d'un structure de défaisance, une "bad bank". Quant à la Slovénie, elle se dirige vers des défis de tailles que sont la restructuration de la dette des entreprises, et la privatisation des banques, des entreprises de télécoms, des supermarchés et des journaux. L'héritage communiste de l'ex-Yougoslavie...









SUV à Paris : pour le lobby de la voiture, surfacturer le stationnement est une fausse solution

08/02/2024

L'économie française sera à la peine en 2024

08/02/2024

« Taxe lapin » : Gabriel Attal promet de s’attaquer aux rendez-vous médicaux non honorés

01/02/2024

Déficit budgétaire de la France : en 2023, la situation est pire que prévu

25/01/2024

Défaillances d’entreprises : le pire quatrième trimestre depuis 30 ans

18/01/2024

Tabac : baisse des ventes encore en 2023

11/01/2024

Bonus réparation : les réparateurs ont augmenté leurs tarifs

04/01/2024

« Réduflation » : vers plus de transparence dans la grande distribution

04/01/2024
Facebook
Twitter