Certains métiers vont profiter d'une hausse de salaire de plus de 80% en 2022 !



Jeudi 7 Octobre 2021
Olivier Sancerre

Les salaires devraient augmenter l'année prochaine en raison de l'inflation mais aussi de la pénurie de main d'œuvre qui, mécaniquement, impliquent des augmentations des rémunérations. Quels métiers seront les mieux servis ?


Quel métier pour la plus forte hausse de salaire ?

La hausse des prix de l'énergie et celle des prix à la consommation placent le pouvoir d'achat au centre des débats de la prochaine élection présidentielle. En attendant les solutions des pouvoirs publics, il vaut mieux compter sur les hausses de salaire pour maintenir à flot son pouvoir d'achat ! Le magazine Capital, qui s'est appuyé sur le guide des salaires 2022 du cabinet de recrutement Robert Half, a établi la liste des métiers dont les salaires vont le plus augmenter l'année prochaine. 

En tête se trouve le fiscaliste, dont les hausses de la rémunération vont s'établir à 37,5% pour le débutant, 88,9% pour la personne ayant une expérience intermédiaire, et 84% pour la personne expérimentée. Viennent ensuite deux métiers nouveaux au sein de l'entreprise : l'ingénieur DevOps, chargé de développer les applications, de les déployer et de les exploiter. Il faut s'attendre à des augmentations comprises entre 59 et 69% en fonction de l'expérience.

De fiscaliste à consolideur

Le responsable help desk, qui supervise l'organisation, le suivi et la gestion de l'équipe pour améliorer la qualité des services, peut s'attendre à une hausse de salaire comprise entre 33,3% et 40%. Le reste du « top 10 » se compose de métiers plus installés, comme le chef de projet maîtrise d'ouvrage (de 27,3% à 31%), le data scientist spécialiste des données (11 à 27%), du directeur fiscal (14 à 20%), de l'assistant de projet (13. à 21,4%), du comptable général 6,7 à 12%), de l'assistant appel d'offre (16,7%) et du consolideur financier (6,6 à 10%).

Pour établir son guide des salaires, le cabinet Robert Half a scruté de près quatre grands secteurs d'activité au sein de l'entreprise : finance et comptabilité, numérique et technologies, ressources humaines, juridique et fiscal, ainsi que l'assistanat spécialisé.



Tags : salaire





Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021