Amazon : nouvelle hausse des commissions pour les vendeurs



Jeudi 18 Août 2022
Anton Kunin

Amazon a annoncé qu’il procéderait à une hausse temporaire (du 15 octobre au 14 janvier 2022) de la commission facturée à ses vendeurs partenaires aux États-Unis et au Canada. Il s’agit de la dernière d’une longue série de hausses, une pratique sans cesse dénoncée par les vendeurs.


Commissions Amazon : la dernière d’une longue série de hausses

Aux États-Unis et au Canada, les vendeurs indépendants d’Amazon Marketplace qui laissent leurs produits dans les entrepôts d’Amazon doivent s’attendre à laisser davantage encore à la plateforme qui héberge leurs boutiques en ligne. Du 15 octobre au 14 janvier 2022, Amazon facturera, en plus de ses commissions habituelles, 31 centimes sur chaque vente, a annoncé la firme dans un mail envoyé à ses vendeurs partenaires. « Les coûts ont atteint de nouveaux sommets », y fait valoir la société.

Il faut dire que chez Amazon, les commissions facturées aux vendeurs ne cessent d’augmenter depuis 2018. Mais depuis 2020, ces hausses sont devenues particulièrement pesantes. Pour la vente de produits dont le poids est supérieur à une livre (0,45 kilo), les vendeurs d’Amazon Marketplace ont déjà subi une hausse de 77 centimes le 1er juin 2021, puis de 27 centimes le 18 janvier 2022, puis de 23 centimes en avril 2022, en attendant la hausse annoncée de 31 centimes effective au 15 octobre 2022.

En deux ans, les commissions ont augmenté de 45%

Ces hausses successives ont fait que pour vendre un produit dont le poids est supérieur à une livre, les vendeurs devront bientôt débourser 5,06 dollars, contre 3,48 dollars en 2020, soit une hausse de 45%. Sur les produits très légers la hausse est moindre (+30%), de même que sur les produits très lourds (+20%). Comme l’explique Amazon, ces hausses reflètent essentiellement la hausse du coût du carburant.

Cette hausse des frais, sera-t-elle répercutée sur les clients ? C’est fort probable, même si ce ne sera pas systématique : chaque vendeur décidera lui-même s’il décide de revoir ses prix de vente à la hausse ou se résoudre à limiter sa marge pour faire plus de chiffre d’affaires. Amazon n’est pas le seul à renchérir son service cette année. Plus tôt en 2022, Uber et Lyft avaient déjà revu les tarifs des courses à la hausse pour compenser aux chauffeurs la hausse des prix du carburant. FedEx et UPS avaient fait de même.



Tags : Amazon

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2022 - 08:35 Les taux d’usure remonteront au 1er octobre 2022






Les arrêts maladie se sont multipliés en 2021

08/09/2022

Medef : moins d'indemnisation chômage quand le marché de l'emploi se porte bien

01/09/2022

Escroqueries sur France Connect : l’authentification via le compte Ameli suspendue

01/09/2022

Les sociétés cotées ont versé des dividendes record au deuxième trimestre 2022

25/08/2022

Amazon : nouvelle hausse des commissions pour les vendeurs

18/08/2022

Les non-remboursements de crédits en forte hausse

11/08/2022

Loi de finances rectificative pour 2022 : un accord trouvé entre députés et sénateurs

04/08/2022

Les ruptures conventionnelles très en vogue dans les entreprises en 2021

04/08/2022