2018, la « pire année » pour le marché du smartphone



Samedi 2 Février 2019

Après des années de croissance ininterrompue, le marché du smartphone a connu un coup d’arrêt en 2018, qui a marqué tout simplement la « pire année » selon les analystes.


Le cabinet IDC résume assez simplement la situation : avec 1,4 milliard de smartphones vendus l’an dernier, les ventes ont reculé de 4,1%. Et 2019 ne devrait pas redresser la barre, s’inquiète les analystes. Parmi les raisons pour lesquelles les consommateurs se sont détourné des smartphones, IDC cite un renouvellement moins systématique — les utilisateurs gardent leurs appareils plus longtemps — et des prix toujours plus élevés dans le haut de gamme. Il n’est plus rare de voir des étiquettes de prix à plus de 1 000 euros pour les modèles premium. À ce niveau de tarif, difficile de demander aux consommateurs de changer de terminal chaque année.

IDC relève néanmoins plusieurs marchés à forte croissance : l’Inde, l’Indonésie, la Corée du Sud ou encore le Vietnam. Mais pas de quoi permettre de retrouver la croissance sur un marché de renouvellement. La Chine en particulier a clairement marqué le pas : le pays, qui concentre près d’un tiers des ventes, a essuyé un repli des ventes de 10%. Et cela ne devrait pas s’arranger alors que la guerre commerciale fait rage entre les États-Unis et la Chine, où la croissance de l’activité est en train d’atterrir plus ou moins brutalement.

Sur le marché du smartphone, Samsung demeure le premier constructeur mondial avec une part de 20,8%. Les ventes du groupe coréen ont baissé de 8%. Apple récupère la seconde place avec 14,9% du marché, devant Huawei avec 14,7%. Apple symbolise le repli du marché : l’entreprise américaine a connu un recul de ventes de ses emblématiques iPhone de 15% au dernier trimestre.



Tags : smartphone

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 01:09 SpaceX supprime 10% de ses effectifs






Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019

Crédit immobilier : des taux d’intérêt historiquement bas

05/06/2019

Budget courses : 58% des Français sont à 10 euros près

03/06/2019

France : 13% des décès sont attribuables au tabagisme

28/05/2019

3 salariés sur 5 estiment faire régulièrement des heures non rémunérées

28/05/2019

Renault et Fiat Chrysler : la fusion sur les chapeaux de roue

28/05/2019

Les Français épargnent de nouveau et beaucoup

27/05/2019