Prime à l’embauche d’un jeune : le décret vient d’être publié



Jeudi 6 Août 2020
Anton Kunin

Le décret instaurant la prime de 4.000 euros pour les entreprises et associations qui embauchent un jeune de moins de 26 ans vient d’être publié. Les employeurs ont jusqu’au 31 janvier 2021 pour réaliser un recrutement.


Même les CDD de trois mois entrent dans le dispositif

Longtemps pressentie sous la forme d’une exonération de charges pour l’embauche d’un jeune, la mesure visant à soutenir l’emploi de cette tranche d’âge a finalement pris la forme d’une prime. Un décret détaillant les modalités de ce dispositif a été publié au Journal Officiel le 6 août 2020.

Les employeurs bénéficieront d’une prime forfaitaire de 4.000 euros pour toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans réalisée avant le 31 janvier 2021. Sont concernés par cette prime les recrutements à temps plein, en CDI ou CDD d’au moins trois mois, assortis de salaires qui n’excèdent pas le double du SMIC. La prime sera versée par tranches trimestrielles au prorata du temps de travail et de la durée du contrat. Peuvent en bénéficier des entreprises et associations, à l'exception des établissements publics administratifs, des établissements publics industriels et commerciaux et des sociétés d'économie mixte.

La prime pourra être demandée à partir du 1er octobre 2020

Les entreprises et associations disposent d’un délai de quatre mois à compter de l’embauche du salarié pour déposer leur demande d’aide. La plateforme permettant le dépôt de la demande sera ouverte à partir du 1er octobre 2020.

Pour être éligibles à cette prime, les employeurs ne doivent pas avoir procédé, depuis le 1er janvier 2020, à un licenciement pour motif économique sur le poste concerné par l'aide. « Comme chaque année, 750.000 jeunes se présenteront sur le marché du travail en septembre. La crise sanitaire, que nous traversons, et la crise économique, qui en découle, risquent de rendre difficile l’accès à un emploi pour tous ces jeunes. Nous voulons donc à tout prix éviter qu’ils trouvent porte close », a expliqué Elisabeth Borne, la ministre du Travail, peu après la publication du décret.








Dieselgate : une action de groupe contre Volkswagen en France

12/11/2020

Le Printemps va fermer sept magasins, 450 emplois touchés

12/11/2020

Ryanair : pas de remboursements malgré le confinement

05/11/2020

Produits non essentiels : « c'est le bordel » selon Michel-Edouard Leclerc

05/11/2020

L'aéroport le plus fréquenté d’Europe est désormais… Roissy-Charles de Gaulle

29/10/2020

Sodexo annonce la suppression de 2.000 postes

29/10/2020

Assurance chômage : fort bond des dépenses de l’Unédic en 2020

22/10/2020

Cadres : les intentions d'embauche sont au plus bas

15/10/2020