Les Français épargnent de nouveau et beaucoup



Lundi 27 Mai 2019
Marie-Eve Wilson-Jamin

Contexte anxiogène oblige, les Français épargnent beaucoup. Ils placent leur argent sur ce qu'ils considèrent comme des valeurs sûres même si elles rapportent peu.


Epargne : l'assurance vie a la cote

L'inquiétude liée à l'avenir, qui se traduit par les manifestations des Gilets jaunes depuis six mois, se retrouve aussi dans une habitude des Français : l'épargne. Se constituer un bas de laine fait montre d'une certaine inquiétude liée aussi, selon les analystes, à la reprise de l'inflation.

Conséquence, l'assurance-vie a la côte et selon la Fédération française de l’assurance (FFA), en avril 2019, les Français n'ont pas épargné autant depuis six ans : ils ont déposé 3,4 milliards d'euros sur leurs contrats. À noter que depuis le début de l'année 2019, l'assurance-vie a enregistré une collecte de près de 11,2 milliards d’euros.

Placer son argent sur des "valeurs sûres" même si elles rapportent peu.

Plus surprenant, le livret A, malgré sa faible rémunération (0,75% net d’impôt) est lui aussi plébiscité : la Caisse des dépôts (CDC) a révélé que les épargnants avaient versé, sur les quatre premiers mois de l'année 2019, près de 10 milliards d’euros sur leurs livrets. Cela représente tout de même 2 milliards d'euros de plus qu'en 2018. Dans le même temps, les Français laissent dormir de plus en plus de liquidités sur leur compte courant. Fin 2018, les dépôts atteignaient 422 milliards d’euros, selon la Banque de France, contre 292 milliards d’euros fin 2014.

Selon Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne, cabinet d’études sur l’épargne et sa réglementation, l'assurance-vie et le livret A bénéficient « tout à la fois de l’augmentation du pouvoir d’achat en ce début d’année et du refus des ménages à s’engager dans des dépenses importantes », témoigne-t-il dans 20 Minutes. Les Français préfèrent ne pas prendre de risques en plaçant leur argent sur ce qu'ils considèrent comme des valeurs sûres même si elles rapportent peu.

 




Dans la même rubrique :
< >





Les taux d’usure augmenteront très légèrement au 1er janvier 2023

29/12/2022

Vers un bénéfice net record pour la SNCF

28/12/2022

Produits de la pêche : l’information des consommateurs est trop souvent incomplète

22/12/2022

Pas de récession en 2023, selon la Banque de France

21/12/2022

La fin de la remise systématique des tickets de caisse repoussée au 1er avril 2022

15/12/2022

L'emploi salarié dans le secteur privé toujours en grande forme

14/12/2022

Nitrites : Yuka gagne pour la première fois contre les charcutiers

08/12/2022

Véhicules d’occasion : nouvelle chute des immatriculations en novembre 2022

01/12/2022