Fusion Fiat Chrysler : vers un redressement à 1,3 milliard ?



Jeudi 5 Décembre 2019
Paolo Garoscio

Alors que le constructeur Fiat Chrysler Automobiles (FCA), né de la fusion, en 2014, du constructeur italien Fiat avec l’américain Chrysler, réfléchit à une fusion avec le français PSA Peugeot Citroën, le fisc italien pourrait mettre un bâton dans les roues de l’opération. En cause, l’évaluation de l’activité de Chrysler aux États-Unis.


Pixabay/webbi
Pixabay/webbi

Chrysler fortement sous-évaluée ?

Le fisc italien a, dans son collimateur, FCA, selon l’entreprise elle-même et une source proche du dossier, comme le révèlent Usine nouvelle et Reuters le 5 décembre 2019. Selon un document du constructeur italo-américain, le fisc estimerait que Fiat a sous-évalué les activités de Chrysler dans le cadre de la fusion entre les deux entités validée en 2014 et qui a été réalisée progressivement.

Le montant n’est pas négligeable : FCA aurait estimé les activités de Chrysler à 5,1 milliards d’euros de moins que la réalité. Pour arriver à ce chiffre, le fisc italien a réalisé un audit et l’a remis en octobre 2019 à l’entreprise. Cette dernière a toutefois 60 jours pour apporter des éléments pour sa défense et un dernier audit, comme le prévoit la procédure, qui sera alors réalisée pour établir la réalité des faits.

Un redressement fiscal à plus d’un milliard ?

FCA, de son côté, se défend : « sa position fiscale concernant la fusion est pleinement corroborée à la fois par les faits et par le droit fiscal applicable, et elle défendra vigoureusement sa position » a-t-elle écrit dans son rapport du troisième trimestre 2019. Si elle reste confiante, elle ne peut pas aujourd’hui, « évaluer de manière fiable la possibilité qu’une perte soit subie ou de donner une fourchette de perte ».

Le fisc italien pourrait en effet réclamer jusqu’à 1,3 milliard d’euros en guise de compensation à la suite de cette procédure. Un montant élevé pour une entreprise dont le chiffre d’affaires en 2018 a été de 115,6 milliards d’euros.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Mars 2022 - 08:01 Forte hausse des salaires chez Airbus






Les entreprises continuent d’embaucher au premier trimestre 2022

21/04/2022

Just Eat supprime près de 270 postes en CDI en France

14/04/2022

Fin du « quoi qu’il en coûte » : les défaillances d’entreprises en nette hausse

14/04/2022

Trois mois après son lancement en France, premier bilan satisfaisant pour Trenitalia

07/04/2022

Les pâtes et les viandes surgelées en tête des produits les plus sujets à l’inflation

07/04/2022

Orange : la nouvelle direction dissociée est connue

31/03/2022

Le déficit public a bien diminué en 2021, la dette un peu moins

29/03/2022

Rançongiciels : les montants demandés en forte hausse en 2021

24/03/2022