En zone rurale, 8 Français sur 10 n’ont pas le choix de leur monde de déplacement



Jeudi 9 Mars 2023
Anton Kunin

En matière de mobilité en zone rurale, les progrès se font toujours atteindre. Parmi les Français qui y résident, 78,8% déclarent ne pas avoir le choix dans leur façon de se déplacer, apprend-on de la dernière édition du Baromètre sur l’acceptabilité du véhicule autonome réalisé par Vedecom et Macif.


Le coût avantageux, le principal facteur d’attrait des transports en commun

Comment les Français se déplaceraient-ils s’ils avaient le choix ? De manière surprenante, à cette question, 41,3% répondent qu’ils opteraient pour le véhicule personnel. Seuls 20% se prononcent pour les transports en commun. En même temps, en étant réalistes, 43,7% des Français déclarent que dans le contexte de hausse du prix de l’énergie, le recours aux transports en commun semblerait être l’option privilégiée. Cela, parce que les transports en commun offrent un compromis coût / efficacité / respect de l’environnement particulièrement intéressant. Parmi les adeptes des transports en commun, 55,8% déclarent qu’ils font ce choix en raison du coût limité, 41,7% en raison de l’aspect écologique, et 47,3% en raison de l’efficacité (47,3 %).

Toujours est-il qu’on a rarement le choix de son mode de transport. Pour près d’un répondant sur deux, le mode de transport est contraint. Parmi les ruraux, la proportion des personnes déclarant ne pas avoir le choix dans leur façon de se déplacer grimpe même à 78,8%.

En zone rurale, 1 habitant sur 5 pense que les navettes automatisées n’y seront jamais déployées

Dans le cadre de ce baromètre, Vedecom et Macif se sont particulièrement intéressés au regard que portent les Français sur les navettes automatisées. Globalement, 9 Français sur 10 voient une utilité pour la navette automatisée. 30% la jugent utile partout, 28% surtout dans les grandes villes, 19% dans les petites villes et 16% dans les villages. Il se trouve que ceux qui ont déjà vu une navette automatisée sont 42,5% à se projeter dans un usage régulier de la navette automatisée, et 45,5% lorsqu’ils en ont déjà utilisé un, contre 31,8% pour la population totale.

Interrogés sur les usages qu’ils feraient de la navette automatisée, les Français citent avant tout les déplacements à des rendez-vous médicaux (51%), à la gare la plus proche (45,8%) et au travail (45,3%). Pour autant, 20,6% des habitants en zones rurales pensent que les navettes automatisées ne seront jamais déployées dans leur commune, contre 7,5% des habitants en zone urbaine.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 06:00 Casino en crise avec des pertes monumentales






SUV à Paris : pour le lobby de la voiture, surfacturer le stationnement est une fausse solution

08/02/2024

L'économie française sera à la peine en 2024

08/02/2024

« Taxe lapin » : Gabriel Attal promet de s’attaquer aux rendez-vous médicaux non honorés

01/02/2024

Déficit budgétaire de la France : en 2023, la situation est pire que prévu

25/01/2024

Défaillances d’entreprises : le pire quatrième trimestre depuis 30 ans

18/01/2024

Tabac : baisse des ventes encore en 2023

11/01/2024

Bonus réparation : les réparateurs ont augmenté leurs tarifs

04/01/2024

« Réduflation » : vers plus de transparence dans la grande distribution

04/01/2024
Facebook
Twitter