Bruno Le Maire ne veut pas de la théorie du ruissellement



Mardi 10 Octobre 2017
Olivier Sancerre

Le gouvernement est toujours en phase de défense de son budget pour l'année prochaine, un projet pour lequel l'exécutif est accusé de soutenir les plus aisés au détriment des classes moyennes et populaires. Bruno Le Maire est de nouveau parti à l'offensive.


Le ministre de l'Économie a assuré que la politique du gouvernement était de « soutenir l'innovation », mais pas les contribuables les plus aisés. Les critiques du projet de loi de finances pour 2018 reprochent à Bercy et au gouvernement de multiplier les cadeaux fiscaux en faveur des plus riches, ce qui est « une ânerie », assure le gardien des cordons de la bourse, « ça n'existe pas ». Bruno Le Maire a également mis en doute la théorie dite du « ruissellement ».

Selon cette théorie économique née dans les années 1980, les allègements d'impôts et les faveurs fiscales accordés aux plus riches finissent par profiter aussi aux plus pauvres. Les plus aisés peuvent investir plus largement dans la consommation et l'investissement : toute l'économie finit à un moment donné par en profiter. Selon les opposants au gouvernement, cette théorie est celle mise en œuvre par l'exécutif : « en rendant les riches encore plus riches, les miettes qui vont tomber pour les pauvres seront plus grosses », dénonçait Jean-Luc Mélenchon.

Cette doctrine, qui ne repose pas sur une théorie étayée, le ministre de l'Économie n'y croit pas. « Ce n'est pas du tout le choix que nous faisons. Le choix que nous faisons, c'est de réinjecter plus de capital dans l'économie française, qui a besoin de mieux se financer », explique le ministre qui précise que les gouvernements successifs ont « surtaxé le capital, moyennant quoi nos entreprises n'ont pas pu innover et créer de l'emploi ». Une situation que le projet de loi de finances 2018 entend changer.



Tags : budget

Dans la même rubrique :
< >





5,1 millions de personnes riches en France

11/06/2020

Immobilier : hausse des taux moyens de crédit

04/06/2020

L'actionnariat salarié, une piste pour redresser l'économie après le coronavirus

28/05/2020

Renault Sandouville va rouvrir ce vendredi 22 mai

20/05/2020

Une aide pouvant aller jusqu'à 1.500 euros pour les salariés du privé

12/05/2020

Lourdes pertes pour Air France-KLM au premier trimestre

07/05/2020

Airbus annonce d'importantes pertes à cause du coronavirus

29/04/2020

La Poste : 10.000 « points de contact » seront rouverts d'ici fin avril

09/04/2020