Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes



Mercredi 9 Décembre 2020
Anton Kunin

Uber vient de vendre sa filiale spécialisée dans les voitures autonomes. Mais cela ne veut pas dire que la firme dit définitivement adieu à l’idée de se passer un jour de chauffeurs.


Voitures autonomes : Uber conservera un quart des actions d’Aurora

Les voitures autonomes, jadis partie intégrante de la stratégie à long terme d’Uber, ne font plus partie de son giron. Du moins, pas de façon aussi directe qu’avant. La firme dirigée par Dara Khosrowshahi vient de vendre ses activités dans les voitures autonomes (regroupées au sein de l’entité Advanced Technologies Group) à la start-up californienne Aurora pour 4 milliards de dollars.

Dans le cadre de ce contrat, Uber investira également 400 millions de dollars dans Aurora et deviendra en retour propriétaire de 26% de ses actions. Dara Khosrowshahi, le PDG d’Uber, aura un siège au sein du conseil d’administration d’Aurora.

Le rêve des voitures autonomes n’est pas mort

Jusqu’à il y a peu, le management d’Uber considérait les voitures autonomes comme étant la pierre angulaire de sa stratégie de développement. « Cela commence par la réalisation que le monde s’apprête à passer aux voitures autonomes. Alors, si cela est ainsi, que ce passera-t-il si nous ne faisons pas partie de cet avenir ? Dans ce cas-là cet avenir passera à côté de nous », déclarait Travis Kalanick, le fondateur d’Uber, dans un entretien à Business Insider en 2016.

Preuve que l’industrie automobile elle-même portait de grands espoirs sur le rêve des taxis autonomes, Toyota avait une participation dans Advanced Technologies Group. Quant à Aurora, cette start-up n’est pas en reste : Amazon et Hyundai y ont tous les deux une participation. Les taxis Uber circuleront-ils un jour sans chauffeur ? On peut l’espérer, d’autant plus qu’Aurora ne risque pas de manquer de fonds pour la recherche et développement.








Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020

La fusion entre Tiffany et LVMH validée par les actionnaires

31/12/2020

Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020