Trois mois après son lancement en France, premier bilan satisfaisant pour Trenitalia



Jeudi 7 Avril 2022
Olivier Sancerre

Trenitalia, qui a lancé ses premiers trains entre Paris et Lyon en décembre, enregistre ses premiers succès trois mois après son arrivée en France pour concurrencer la SNCF.


Cinq allers-retours de prévus

Petite révolution en France : en décembre dernier, des trains à grande vitesse n'appartenant pas à la SNCF se sont lancés entre Paris et Lyon. Il s'agit des Frecciarossa 1000, des trains rouges de Trenitalia, qui roulent jusqu'à 300 km/h sur la ligne la plus fréquentée de France. Et les premiers résultats du concurrent de la SNCF sont au rendez-vous, avec 150.000 passagers transportés en trois mois.

Le bilan de Trenitalia en France a réjoui le directeur général pour l'Hexagone de l'opérateur italien, Roberto Rinaudo. Les places dans ses trains sont proposées à partir de 23 euros en classe standard, contre 16 euros en OUIGO ou 25 euros en TGV Inoui pour la SNCF (des prix d'appel dans tous les cas). Les trains réalisent deux allers-retours au quotidien entre les deux métropoles, et se prolongent jusqu'à Milan en passant par Chambéry, Modane et Turin.

Négociation autour des prix des péages

Depuis cette semaine, un troisième aller-retour entre Paris et Lyon a été ajouté, et il y en aura deux autres de prévu à compter du 1er juin. L'offre aura augmenté de 20% sur cette ligne, la SNCF proposant 24 allers-retours par jour. Pour gagner en rentabilité, Trenitalia a fait une demande de tarification négociée pour les prix des péages de SNCF Réseau auprès de l'Autorité de régulation des transports (ART). Une possibilité encadrée par les textes européens et français, a rappelé Roberto Rinaudo.

Trenitalia et sa maison-mère, Ferrovie dello Stato Italiane, ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. La compagnie a des ambitions européennes : à la fin du mois, elle ouvrira une ligne entre Athènes et Thessalonique en Grèce, et elle opère déjà dans plusieurs pays dont l'Allemagne et au Royaume-Uni. L'Espagne est aussi prévue durant le second semestre.



Tags : trenitalia





Assurance-chômage : l’Unédic espère une réduction rapide de sa dette

09/06/2022

Nouvel épisode dans la saga de l’acquisition de Twitter par Elon Musk

09/06/2022

Immobilier : sur un an, les prix ont augmenté de 7,3% dans l’ancien

02/06/2022

L'inflation frappera la France jusqu'à la fin 2023, selon Bruno Le Maire

02/06/2022

Tout en restant « fourmis » plutôt que « cigales », les Français épargnent à un moindre rythme

19/05/2022

Frédéric Oudéa, le directeur général de Société Générale, quittera son poste en 2023

19/05/2022

Les prix à la machine à café vont augmenter

12/05/2022

L’Europe survivrait sans le pétrole de Poutine, mais à peine sans son gaz

12/05/2022