Les arrêts maladie se sont multipliés en 2021



Jeudi 8 Septembre 2022
Anton Kunin

Après une baisse notable (36% en 2020 et 38% en 2021), les arrêts maladie se multiplient dans les entreprises françaises : en 2021, 42% des salariés se sont vu prescrire un arrêt maladie, apprend-on du Baromètre annuel Absentéisme de Malakoff Humanis.


Arrêts maladie : les jeunes salariés sont arrêtés plus souvent que la moyenne

Avec 42% des salariés arrêtés en 2022, les arrêts maladie sont revenus à leur niveau de 2016 (41%), après une baisse sensible les deux années précédentes (36% en 2020 et 38% en 2021). C’est dans le secteur de la santé que le nombre de salariés arrêtés a été le plus élevé (53%). Quant aux secteurs enregistrant les plus fortes hausses de l’absentéisme, ce sont le commerce (+12 points depuis 2020) et l’industrie (+10 points).

Dans la lignée des années précédentes, les jeunes salariés (18-34 ans) sont arrêtés plus souvent par rapport à la moyenne (46% contre 42% pour l’ensemble). Et paradoxalement, seuls 34% des plus de 50 ans ont été arrêtés dans l’année écoulée. À noter que, tous âges confondus, les femmes sont arrêtées davantage que les hommes (11 points de plus).

Davantage d’arrêts longs et d’arrêts multiples

La maladie ordinaire (grippe, rhume, angine, gastroentérite…) reste le premier motif d’arrêt (27% de l’ensemble des arrêts). Les troubles psychologiques viennent juste derrière (20%), devant les troubles musculo-squelettiques (16%). À noter que c’est la première fois que la fréquence des troubles psychologiques a surpassé celle des troubles musculosquelettiques. Les arrêts pour motif psychologique concernent davantage les personnes élevant seules leurs enfants (38%), les femmes (24%), les managers (22%) et les jeunes (21% des 18-24 ans). Ils sont également plus présents dans les secteurs de la santé (25%) et du transport (24%).

L’augmentation des arrêts multiples observée en 2021 se confirme en 2022 : 41% des salariés arrêtés l’ont été au moins deux fois dans l’année en 2022, contre 37% en 2019. Les arrêts longs, eux aussi, se multiplient : 64% des entreprises ont connu au moins un arrêt long dans les 12 derniers mois (contre 60% en 2020).




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2022 - 08:35 Les taux d’usure remonteront au 1er octobre 2022






Les arrêts maladie se sont multipliés en 2021

08/09/2022

Medef : moins d'indemnisation chômage quand le marché de l'emploi se porte bien

01/09/2022

Escroqueries sur France Connect : l’authentification via le compte Ameli suspendue

01/09/2022

Les sociétés cotées ont versé des dividendes record au deuxième trimestre 2022

25/08/2022

Amazon : nouvelle hausse des commissions pour les vendeurs

18/08/2022

Les non-remboursements de crédits en forte hausse

11/08/2022

Loi de finances rectificative pour 2022 : un accord trouvé entre députés et sénateurs

04/08/2022

Les ruptures conventionnelles très en vogue dans les entreprises en 2021

04/08/2022