Le gouvernement lance l’Ecobalyse, une sorte d’éco-score de l’habillement



Jeudi 4 Avril 2024
Anton Kunin

Dès l'automne 2024, dans les magasins d’habillement, les vêtements seront dotés d'Ecobalyse, un score environnemental lancé par le ministère de la Transition écologique. Calculant l'impact sur l'environnement, il vise à révolutionner les habitudes de consommation et stimuler l'éco-conception dans l'industrie textile.


L’Ecobalyse, le « Nutri-score » de l’habillement

Tout comme les produits alimentaires avec leur Nutri-score, les vêtements aussi auront bientôt leur score. Son nom : Ecobalyse. Présenté le 3 avril 2024 par le ministère de la Transition écologoque, il se présentera comme un chiffre (les « points d’impact ») allant de zéro jusqu’à l’infini. Pour le calculer, seront pris en compte les émissions de gaz à effet de serre engendrées, les atteintes à la biodiversité, la consommation d’eau et autres ressources naturelles et les effets de la pollution de l’environnement.

L’Ecobalyse comprend également un score de durabilité non-physique (le coefficient de durabilité). Celui-ci est estimé à partir de cinq critères : la largeur de la gamme, la durée de commercialisation moyenne des vêtements, le type de matière, l’incitation à la réparation et l’affichage de la traçabilité des étapes de fabrication.

L’affichage de l’Ecobalyse sera une démarche volontaire

Dans un premier temps, l’Ecobalyse concernera les produits textiles. À terme, le gouvernement entend l’étendre aux articles d’ameublement et aux cosmétiques. D’ores et déjà, pendant la période de concertation, toute personne intéressée peut accéder en ligne, gratuitement et sans inscription, à l’outil permettant de calculer l’Ecobalyse. En mai 2024, ce sera le tour du décret d’application d’être mis en consultation. Enfin, à l’automne 2024, les magasins pourront entamer l’affichage de l’Ecobalyse, sur la base du volontariat.

L'introduction de l'Ecobalyse pourrait donc devenir un véritable outil de différenciation pour les entreprises, influençant les comportements d'achat et stimulant l'innovation dans le domaine de l'éco-conception. Cependant, cet indice nécessitera une phase d'adaptation de la part des entreprises pour intégrer ces nouvelles métriques dans leur production et leur communication. La période de consultation en cours sera cruciale pour équilibrer les ambitions environnementales avec les réalités économiques du secteur.







Un premier trimestre 2024 encourageant pour la croissance française

02/05/2024

Amazon condamné en Italie pour pratiques commerciales déloyales

25/04/2024

La SFAM en liquidation judiciaire : consommateurs et salariés sur le carreau

25/04/2024

Vers un Compte épargne temps universel pour les salariés français

18/04/2024

Crise de croissance chez Tesla

18/04/2024

Défaillances d'entreprises : nouveau record au premier trimestre 2024

11/04/2024

Échec des négociations sur l'emploi des seniors

10/04/2024

Le gouvernement lance l’Ecobalyse, une sorte d’éco-score de l’habillement

04/04/2024
Facebook
Twitter