Carrefour s’essaie au recyclage, en partenariat avec cinq marques



Jeudi 30 Mars 2023
Anton Kunin

Dans six de ses magasins à travers la France, Carrefour propose désormais de reprendre certains de vos articles usagés, en échange de bons d’achat.


Carrefour remet des bons d’achat… pour acheter les produit des mêmes marques

C’est un redoutable dispositif de fidélisation que vient de lancer Carrefour dans six de ses magasins en France. En rapportant des produits usagés des marques BIC, DIM, Hasbro, Philips et Tefal, le client peut obtenir des bons de réduction pour acheter des produits neufs de ces mêmes marques, révèle en exclusivité le journal Le Parisien.

Six familles de produits sont concernées : brosses à dents et tubes de dentifrice, rasoirs et lames, instruments d’écriture, collants, bas, mi-bas et socquettes en fibres synthétiques, jouets endommagés ainsi que poêles et casseroles. Mais pour recevoir des bons d’achat, il faut avoir préalablement consommé, collecté chez soi et rapporté en magasin un nombre non négligeable d’articles. Un bon d’achat de 50 centimes est ainsi remis pour 5 stylos et un bon de 1,50 euro pour 5 collants déposés.

Reprise des vieux produits chez Carrefour : c’est rarement un bon plan

Et encore, ces bons d’achats sont utilisables pour l’achat des produits de ces mêmes marques. Et la plupart d’entre elles sont loin d’être bon marché ! Un seul collant de marque DIM coûte 5,90 euros, alors que le lot de 3 collants de marque Carrefour coûte 1,69 euros. En d’autres mots, avec DIM, il faut avoir acheté cinq collants à 5,90 euros chacun (et dépensé 29,50 euros) pour avoir droit à un bon d’achat de 50 centimes. Sur d’autres marques, il y a un minimum d’achat : 20 euros pour les produits Hasbro par exemple. Toujours est-il que la réduction est généreuse : 5 euros.

Au final, seuls les stylos BIC représentent à nos yeux un bon plan, puisqu’il s’agit de toute façon des stylos les moins chers vendus chez Carrefour 45 centimes le stylo seulement. Et en en rapportant cinq, on a droit à 50 centimes de bon d’achat… ce qui est suffisant pour acheter un nouveau stylo, voire avoir une réduction de 5 centimes sur un second.



Dans la même rubrique :
< >





Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024

Le sushi et le poké bientôt dans un même restaurant : c’est Tohana !

16/05/2024

Optimisme prudent sur la croissance au deuxième trimestre

16/05/2024

Des revers au succès : comment le philanthrope Pierre-Edouard Stérin a connu des échecs cuisants avant de devenir milliardaire

03/05/2024

Un premier trimestre 2024 encourageant pour la croissance française

02/05/2024

Amazon condamné en Italie pour pratiques commerciales déloyales

25/04/2024
Facebook
Twitter