​PSA dément la suppression de 3500 emplois



Jeudi 20 Novembre 2014
Paolo Garoscio

La suppression de postes chez PSA Peugeot Citroën annoncée par la presse ce mercredi 19 novembre 2014 n’aura pas lieu. La direction du constructeur automobile a en effet démenti « formellement » l’information qui n’aurait, en réalité, qu’été un plan de réorganisation des effectifs mal interprété. D’ailleurs les syndicats eux-mêmes se sont dits déjà au courant. Mais s’il n’y a pas de suppression pure et simple, il y aura tout de même quelques changements.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Un nouveau plan de réduction des effectifs chez PSA Peugeot Citroën aurait sans doute été mal vu même si le groupe subit encore les effets d’un marché qui ne démarre pas. Supprimer encore 3500 emplois alors que déjà 11 200 postes ont été supprimés dans le monde entre mai 2012 et mai 2014 n’aurait pas été bien accueilli. Heureusement, il n’en est pas question.

Dans le détail, le plan de réorganisation qui devrait être discuté sous peu, prévoit le départ en congés sénior de 1 500 employés. Une sorte de retraite anticipée leur permettant de toucher 70% de leur salaire actuel. De même, 550 personnes seront mises en « mobilité externe sécurisée » avec la possibilité de revenir chez PSA dès qu’elles le souhaitent.

Selon le plan, quelques 1 400 employés devraient changer de postes passant de métiers en sureffectif à des emplois plus utiles à l’entreprise. Un chiffre assez important qui n’est, selon l’entreprise, pas supérieur à celui des années précédentes.

Mais ce ne sont pas les seuls changements que PSA Peugeot Citroën a prévus. Outre cette réorganisation, le groupe compte prendre 2 000 apprentis, en plus de 1 300 contrats d’apprentissage déjà signés en 2014.

Une campagne de recrutement devrait également avoir lieu, pour 550 postes en CDI au sein du constructeur.








Défaillances d’entreprises : le taux de liquidations directes n’a jamais été aussi élevé

15/04/2021

424 milliards d'euros sur trois ans, c'est le coût de la crise sanitaire pour l'État

15/04/2021

Le congé parental peine à convaincre les pères

08/04/2021

Déficit de La Poste : le Sénat avance des solutions

01/04/2021

200 millions d'euros pour aider les petits commerces

01/04/2021

Commerce : l’activité reste très inférieure à la normale

25/03/2021

Les litiges en forte augmentation avec le succès du commerce en ligne en 2020

24/03/2021

Sécurité sociale : un déficit record en 2020

18/03/2021