Edouard Philippe s’interroge sur les contreparties à la solidarité nationale



Samedi 16 Février 2019

Edouard Philippe s’est publiquement interrogé sur l’opportunité de mettre en place des contreparties en échange de la solidarité nationale. Un débat « totalement explosif », a-t-il aussi admis.


C’est durant une réunion avec des élus locaux et des patrons de PME dans le cadre du grand débat national qu’Edouard Philippe a dit sa « conviction personnelle » sur ce qu’il faudrait demander à ceux qui bénéficient de la solidarité : « compte tenu de nos finances publiques, compte tenu de la situation d'un pays qui est en croissance mais qui reste avec un niveau de chômage élevé, il faut qu'on s'interroge sur ces contreparties [au versement obligatoire] ». Pour le Premier ministre, il est « indispensable d’avoir des mécanismes de solidarité » et il n’est pas question de « revenir en arrière ».

L’hôte de Matignon veut cependant s’interroger : « est-ce que cette solidarité, elle peut s'accompagner de contreparties, d'activités, d'activités d'intérêt général ? ». Une « vraie belle question politique », a-t-il souligné. Mais aussi un débat « totalement explosif ». En témoignent les réactions suite aux déclarations d’Emmanuel Macron qui, en juin dernier, avait déploré le « pognon de dingue » que représentait les aides sociales. Selon les derniers chiffres remontant à 2016, ces aides pesaient 32% du produit intérieur brut, soit 715 milliards d’euros.

Des aides qui ont toutefois permis à la France de réduire le taux de pauvreté de 8,1 points. Le débat n’est peut-être pas si explosif que cela en regard de la position des Français : à 73%, ils estiment en effet qu’il faudrait instaurer une contrepartie aux allocations de solidarité, selon les réponses obtenues à une question posée sur le site du débat national.








Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019

Crédit immobilier : des taux d’intérêt historiquement bas

05/06/2019

Budget courses : 58% des Français sont à 10 euros près

03/06/2019

France : 13% des décès sont attribuables au tabagisme

28/05/2019

3 salariés sur 5 estiment faire régulièrement des heures non rémunérées

28/05/2019

Renault et Fiat Chrysler : la fusion sur les chapeaux de roue

28/05/2019

Les Français épargnent de nouveau et beaucoup

27/05/2019