La Deutsche Bank supprime 18 000 emplois



Lundi 8 Juillet 2019

Coupes claires et potion amère pour la Deutsche Bank, qui va supprimer 20% de ses effectifs d'ici 2022.


D'ici 2022, la Deutsche Bank supprimera 18 000 emplois, ce qui représente 20% des effectifs de la première banque d'Allemagne. L'établissement bancaire comptait plus de 100 000 salariés il y a quatre ans : au terme du plan social annoncé par Christian Sewing, le patron du groupe, ils ne seront plus que 74 000 employés. Un véritable purgatoire pour l'entreprise, qui a besoin de rétablir des comptes en grande difficulté ces dernières années. Le plan de restructuration, qui représente 7,4 milliards d'euros, va permettre d'engager la « transformation » de la Deutsche Bank, comme l'a expliqué le dirigeant.

Dans le détail, les suppressions d'emplois concerneront en particulier la banque d'investissement, tandis que les activités de trading d'actions à Londres et à New York vont tout simplement cesser. L'infrastructure de la Deutsche Bank, c'est à dire les ressources humaines, l'audit ainsi que la direction financière, sera également fortement impactée. Ce plan social va coûter beaucoup d'argent au groupe : 2,8 milliards d'euros rien qu'au deuxième trimestre. Les comptes de l'établissement ne vont donc pas s'arranger comme par miracle dans l'immédiat.

L'entreprise annonce également la création d'une « bad bank » regroupant 74 milliards d'euros d'actifs toxiques. La Deutsche Bank opère ici un changement drastique dans sa stratégie : elle se recentre sur l'Europe et sur l'Allemagne, dans ses activités historiques que sont la banque de dépôt et le financement des entreprises. Cette potion amère devrait permettre à l'établissement de générer 6 milliards d'économies chaque année après 2022.




Dans la même rubrique :
< >





Hausse de 5% des charges de co-propriété en 2018

24/06/2019

Vacances : en 2019, plus de Français estiment pouvoir se les permettre financièrement

20/06/2019

Concurrence dans le rail : FlixTrain s’intéresse à cinq lignes en France

18/06/2019

Niches fiscales : le gouvernement prévoit un milliard d'économies d'ici 2020

17/06/2019

Rendre l’industrie française compétitive à l’international : le think-tank Rexecode formule des préconisations

13/06/2019

L'agriculture française en perte de vitesse

10/06/2019

Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019